Étude de cas

Un nouveau paradigme dans la construction : la révolution numérique chez Balfour Beatty

Un géant de la construction passe au numérique grâce à Procore et à AWS

Défi

Fondé en 1909, Balfour Beatty est un poids lourd du secteur de la construction. Ses projets sont des références en matière d'excellence et d'innovation. Au 21e siècle, l'expansion de ce géant de la construction dans un marché modernisé et de plus en plus concurrentiel a atteint un point de bascule qui a révélé les limites des processus entièrement basés sur papier lors des projets de grande envergure.

Solution

La plateforme de gestion des projets de construction de Procore est entièrement cloud et, de ce fait, elle est évolutive. Elle rassemble, organise et clarifie les données de chaque projet dans un espace virtuel collaboratif qui permet à chaque personne impliquée de travailler sur les mêmes données. Combinée à la solution cloud d'Amazon Web Services, elle vous donne accès en temps réel aux données du projet, à des analyses concrètes, et elle vous permet de prendre des décisions plus sereinement. Grâce au passage au numérique, Balfour Beatty a gagné en agilité et en capacité d'innovation tout en diminuant les risques au sein de son portefeuille de projets.

Résultats

« Procore a fourni les solutions technologiques pour nos équipes et nos projets, le tout basé sur le service cloud d'AWS. Grâce à ces deux solutions, nous pouvons désormais accéder à des informations actualisées et surveiller nos KPI, ce qui nous donne une meilleure compréhension de la solidité de nos projets. »

Kasey Bevans

Vice-président et Directeur des technologies de l'information

Un portefeuille qui révolutionne le monde

Kasey Bevans est vice-présidente et directrice de l'information chez Balfour Beatty, un géant de la construction, fondé il y a plus d'un siècle, dont la croissance se reflète dans les innovations du 20e siècle. L'entité américaine de Balfour Beatty est connue pour ses projets d'une grande beauté, qui rivalisent de complexité et de taille. On retrouve ses réalisations dans de nombreux aspects de la vie quotidienne : du calme méditatif qu'inspire le mémorial du Pentagone (érigé à la suite de l'attaque du 11 septembre sur le Pentagone) jusqu'à la rénovation des ramifications de l'autoroute I-635 East à Dallas. Les projets de Balfour Beatty, quelle que soit leur échelle, sont toujours au service de la population.

Kasey Bevans revient sur la transition de ce géant du secteur d'un modèle entièrement « basé sur le papier » à un modèle de gestion « numérique dans le cloud ». « Nos principaux objectifs étaient de pouvoir construire des bâtiments de façon plus intelligente et plus efficace. Nous voulions réduire les risques dans la mesure du possible et bien sûr, améliorer les marges réalisées dans notre secteur. Nous souhaitions pouvoir livrer des résultats exactement comme ils avaient été prévus. » Au carrefour de tous ces objectifs, un élément capital : l'information. Le terme « résultat prévu » fait écho à l'aversion du secteur pour les (mauvaises) surprises. Plus le projet est vaste, plus le risque est élevé, en raison des malentendus et de problèmes de communication.

Low angle view of Balfour Beatty marquee

Le risque inhérent aux projets basés sur des processus papier

Si l'entreprise a décidé d'abandonner totalement les processus sur papier, c'est qu'il était devenu quasiment impossible de gérer (et de transmettre correctement) la montagne d'informations vitales nécessaires pour les projets d'aujourd'hui. « La construction d'un bâtiment implique tellement d'intervenants, et le volume d'informations échangées tout au long du cycle de vie du projet est si vaste, que les petites pertes d'efficacité finissent par s'accumuler. Pire encore, elles peuvent se transformer en risque lorsque l'on perd des informations. C'est un fait : lorsque l'on a un accès transparent et collaboratif aux informations, on réduit le risque et on a davantage confiance dans les processus et l'avancée du projet », explique Mme Bevans.

Dans le cadre de la numérisation de ses processus, Balfour Beatty a conclu un partenariat avec Amazon Web Services (AWS). « Nous avons sélectionné AWS comme fournisseur de service cloud, car nous savions que c'est un acteur majeur du secteur. AWS est un produit qui existe depuis longtemps, et son offre de services est variée. Nous avons découvert que le produit était agnostique, c'est-à-dire qu'il s'intégrait parfaitement avec tous les systèmes et les outils que nous utilisions déjà. »

« AWS nous permettait d'accomplir ce que nous avions en tête. Procore a fourni les capacités technologiques pour nos équipes et nos projets, le tout basé sur le service cloud d'AWS. Grâce à ces deux solutions, nous pouvons désormais accéder à des informations actualisées et surveiller nos KPI, ce qui nous donne une meilleure compréhension de la solidité de nos projets. »

Numériser le processus de gestion de la construction semble de prime abord très compliqué, mais le but est bel et bien la simplification. La montagne de papiers liés au projet est réduite à un seul répertoire d'informations sur le projet, un dossier très organisé, intuitif et accessible à tous. Quand chaque membre de l'équipe se retrouve dans un même espace virtuel et consulte les mêmes informations (les mêmes plans, les mêmes DDR, les mêmes livrables, etc.), le problème supplémentaire de la communication de ces informations disparaît, car celles-ci sont déjà accessibles. Le résultat ? Chaque partie prenante du projet peut se concentrer sur son travail. Mme Bevans décrit le résultat pour Balfour Beatty. « Passer au numérique permet à chacun, que ce soit nos employés ou d'autres parties prenantes, d'avoir plus de temps à consacrer à des tâches productives. On gagne en confiance et en transparence sur chaque projet, car tout le monde travaille en temps réel sur les mêmes informations. Le risque de partir des mauvais documents, d'un mauvais cahier des charges ou de données incorrectes est moins important. »

Balfour Beatty marquee at night

Des réponses précisément où et quand on en a besoin : sur le terrain

Pour l'entreprise, les objectifs de la numérisation étaient très clairs. « Notre objectif était d'augmenter nos marges et d'améliorer les résultats prévus. Procore nous a permis de gagner en confiance. » Au centre des objectifs cités par Mme Bevans, on retrouve l'information. Plus le projet est vaste, plus le risque est élevé, en raison des malentendus et de problèmes de communication. Qu'en est-il des avantages collaboratifs du numérique ? Jeff Pistor, directeur de l'innovation et de la technologie chez Balfour Beatty, s'en amuse.

« C'est un mot à la mode. Aujourd'hui, tout le monde est en mode collaboratif. Mais l'être humain a toujours collaboré », rappelle-t-il. « On a des conversations depuis toujours. On échange des informations depuis toujours. Ce qui a changé, c'est notre façon de collaborer. Nous faisons tout différemment grâce au numérique. Aujourd'hui, la distance géographique entre le chantier et les différentes parties prenantes (architectes, ingénieurs, maîtres d'ouvrage) peut être considérable, quand chacun se trouve à un endroit différent. Les gens ne sont pas forcément de l'autre côté de la rue. » Et même quand les informations requises ne sont vraiment pas loin, le temps qu'il faut pour les transférer s'accumule. Jeff Pistor donne un exemple courant.

« C'est la situation classique : l'entreprise spécialisée interpelle le responsable de chantier pour un renseignement. Pour répondre à la question, ce dernier se rend dans la base vie, ressort les plans et trouve la réponse qu'il cherchait. Il repart alors sur le chantier pour répondre en personne à l'entrepreneur. » Jeff Pistor le déplore. « Évidemment, il n'y a rien de mal à cette façon de procéder. Aujourd'hui, c'est la même chose, sauf que le processus entier se passe sur le chantier. L'entreprise spécialisée peut ressortir les plans, obtenir les informations dont elle a besoin sur sa tablette ou son smartphone. » Il sourit. « Voilà ce que signifie un chantier géré par des moyens numériques. Les implications sont énormes. »

back view of Balfour Beatty marquee

Des constructions au rythme de l'information

Aujourd'hui, le monde de la construction est vu comme un secteur basé sur les informations, dans lequel les données ont une place aussi importante que les matières premières et la main-d'œuvre. Un projet de construction, quelle que soit sa taille, est en fait une structure érigée de toute pièce – puis entretenue – grâce à un répertoire très organisé de données concrètes. Tout repose sur la clarté et l'accès commun à une seule source d'informations en temps réel.

Tony Kuria, chef de projet senior chez Balfour Beatty, confirme : « Pourquoi travailler avec une solution dans le cloud ? Le temps, c'est de l'argent. Si j'arrive à sortir un immeuble en 18 mois plutôt que 24, le client est satisfait, l'entreprise générale est satisfaite et on peut passer au projet suivant. Tout le monde y gagne. Plus on obtient les informations rapidement, plus on peut les rassembler pour pouvoir livrer le bâtiment. Sans l'aide d'une plateforme cloud de gestion de la construction, ce serait très difficile d'y arriver. »

Une solution numérique de gestion de la construction sert à fournir un accès immédiat aux informations requises, en conservant leur intégrité. Les progrès de Balfour Beatty, réalisés en l'espace d'un siècle, reposent sur l'intégrité. L'entreprise a fini par se rendre compte des avantages d'un nouveau paradigme : la gestion numérique des projets. Comment un géant de la construction, établi depuis si longtemps, choisit-il une solution pour répondre à ses besoins ? De la même façon que l'entreprise appréhende la construction d'un immeuble de plusieurs étages : la pureté de la finalité et une extrême minutie accordée aux détails.

« Procore a conçu une plateforme pour les employés du secteur de la construction », résume tout simplement Mme Bevans. « Quand je m'entretiens avec Procore, je vois qu'ils comprennent notre secteur. Procore n'est pas qu'une société technologique qui analyse le marché et ajoute une niche à son portefeuille de produits. » Un géant de la construction tel que Balfour Beatty doit sa réputation à la pureté de la finalité et à son refus d'abandonner lorsque quelque chose paraît impossible. Kasey Bevans a participé à la transition de Balfour Beatty vers le numérique. Elle est convaincue qu'il est essentiel d'être accompagné par une solution de gestion de projet robuste.

« C'est toujours mieux de collaborer avec une entreprise qui sait comment cela se passe sur un chantier. Procore a compris ce que l'on essaie de faire et d'accomplir. Si on leur soumet un problème, ils répondent simplement qu'ils s'en occuperont. Qu'ils trouveront une solution. Nous sommes une multinationale, notre présence dans le monde augmente de jour en jour, tout comme Procore. Nous avions un but, une vision et nous avions besoin d'un produit qui nous permettrait d'y arriver. Procore nous a permis de concrétiser cette vision. »

Explorez d'autres ressources susceptibles de vous intéresser.

Voyez toutes les ressources

Découvrez Procore en action.

Prenez rendez-vous pour une présentation détaillée avec l’un de nos experts en produits pour voir l’impact que notre logiciel peut avoir sur votre entreprise.

Demandez une démo