Étude de cas

Ameresco est conforme à la liste de déficiences du gouvernement fédéral

Défi

Les projets publics complexes d'Ameresco sont tenus à un standard impeccable, à l'insistance du gouvernement fédéral et du contribuable. Qu'il s'agisse des réunions de projet bihebdomadaires avec des intervenants dispersés, du contrôle et de la distribution des documents ou des rigueurs de la surveillance et des rapports fédéraux à distance, Ameresco avait besoin d'un moyen de rationaliser ces projets complexes et de consolider l'efficacité.

Solution

Ameresco a choisi de piloter la plateforme de gestion de la construction de Procore, dans le cadre d'un projet où elle pourrait faire le plus de bien, soit le projet complexe et dispersé appelé le National Deep Energy Retrofit Program Project Number Two. Le centre transparent et unique de Procore a permis de consolider toutes les communications, d'automatiser les flux de travail et de clarifier les innombrables éléments mobiles de ce projet complexe au sein d'une plateforme collaborative.

Résultats

« Nous économisons tellement sur les reprises de travaux qu'il est littéralement impossible de le documenter correctement. Cela a une importance très grande pour nous. »
Patrick Mcnabb
Directeur Principal De La Construction
AMERESCO

Portée et évolutivité de taille

Ameresco est un important fournisseur indépendant de mises à niveau d'infrastructures énergétiques et de solutions d'énergie renouvelable pour les entreprises et les entités gouvernementales. L'amélioration de l'infrastructure énergétique et de la performance des installations du gouvernement fédéral combine la portée et la complexité dans un environnement de conformité rigoureux. Récemment, leur projet  United States Marine Corps Recruit Depot (MCRD) Parris Island a reçu le prix du meilleur projet de l'année dans le cadre du programme Environment + Energy Leader Awards, tandis que leur projet  GSA National Deep Energy Retrofit Program Project Number Two, géographiquement dispersé, a testé les limites mêmes de la portée de la gestion de projet. « Le projet de la GSA comprenait onze bâtiments répartis dans cinq villes de trois États », explique Patrick McNabb, directeur principal de la construction chez Ameresco. « Tous les bâtiments étaient des bâtiments fédéraux à usage multiple, et chacun était, en fait, son propre projet avec ses propres intervenants, sa propre chaîne d'approbation, sa propre chaîne de coordination. » Parris Island comprenait également une impressionnante production d'énergie renouvelable de 10,5 mégawatts dans le cadre du projet.

Solar panel array built by Ameresco

Une plateforme unique pour tous

« Au début, nous visions à rationaliser et à améliorer notre contrôle des documents », a déclaré Alycia Reynolds, chef de projet administratif principal d'Ameresco, Federal. « Nous voulions un système qui rende tout immédiatement disponible, afin que les associés de notre division fédérale puissent facilement examiner tous nos projets et voir les normes que nous avons mises en place. » La plateforme de gestion centralisée des documents (et toutes les communications) de Procore se trouve dans une plateforme transparente qui répond à l'objectif interne d'un écosystème de documents scellés et traçables.

Qu'en est-il des préoccupations des intervenants en matière de cybersécurité? C'était le gouvernement fédéral, après tout. Nicole Bulgarino, qui dirige la division fédérale d'Ameresco, s'en charge. « Procore disposait d'un modèle infonuagique acceptable et la façon dont il géraient son pare-feu et sa sécurité a satisfait nos clients les plus particuliers, y compris la DoD, la VA et la GSA. Procore nous permet de profiter de ce partage en temps réel avec les clients, mais dans le cadre du respect de leurs protocoles. »

Arial view of Ameresco energy plant

Une histoire de reprises de travaux

Patrick McNabb parle des reprises de travaux, ou plutôt leur élimination. « Parris Island a été un projet super passionnant. Des systèmes de gestion de l'éclairage, de l'eau et de l'énergie des bâtiments ont été mis en place dans plus de 120 bâtiments. Pour notre centrale électrique et thermique combinée, nous avions des exigences très rigoureuses en matière de fondation des équipements et celles-ci nécessitaient des ajustements constants alors que notre production d'énergie provenant des équipements ou de l'interface énergétique avec les équipements a changé. » Les changements sont l'ennemi de la vitesse, mais doivent-ils l'être? « À plus d'une occasion », poursuit Patrick, « nous avons été en mesure de capturer et de retravailler les coffrages et de renforcer le profil de ces fondations d'équipement quelques instants avant le placement du béton. En ayant nos informations immédiatement à portée de main en temps réel, elles ont été transmises à l'équipe en quelques instants, de l'ingénieur directement aux appareils du chef de projet et du gestionnaire de construction sur le terrain. Il y a eu de multiples exemples spécifiques où la reprise de travaux a été absolument éliminée par ce partage d'informations en temps réel. »

Explorez d'autres ressources susceptibles de vous intéresser.

Voyez toutes les ressources

Nous n’avons qu’effleuré la surface jusqu’à maintenant.

Prenez rendez-vous pour une présentation détaillée avec l’un de nos experts en produits pour voir l’impact que notre logiciel peut avoir sur votre entreprise.

Demandez une démo